Il gagne bien sa vie, affiche tous les signes extérieurs de la réussite. Il est un bon professionnel, un bon père, un bon mari, un bon amant.
Jusqu’au jour où sa mémoire saturée le transforme en criminel. Dévoré par la culpabilité, et tenant la justice pour impuissante, il décidera lui-même de l’application de la peine.

lire la suite